com-empreintes creation newsletter2

 

NEWSLETTER POUR TPE-PME

UN OUTIL DE COMMUNICATION

EFFICACE ET ECONOMIQUE !

 

La newsletter pour les TPE-PME

est un outil de communication

simple, efficace et économique.

 

Une newsletter est une lettre d’information

envoyée périodiquement

par mail à des abonnés.

Composée de texte, d’illustrations,

de liens renvoyant vers votre site web,

son contenu peut être par exemple une sélection de produits,

un article concernant des nouveautés dans votre entreprise.

La newsletter un très bon outil de communication,

permettant aux TPE-PME de fidéliser leurs clients

mais aussi de prospecter et de développer leur image.

 

C’est un véritable « lien de communication »

simple, peu onéreux et efficace !

 

 

Newsletter pour TPE-PME ?

Voici quatre « bonnes raisons » de créer une newsletter pour son entreprise…

  • Informer ses clients de l’actualité de l’entreprise
  • Maintenir un contact régulier avec ses clients
  • Augmenter le trafic sur votre site internet en incitant les abonnés à le visiter
  • Rentabiliser le travail de veille et de rédaction que vous avez fait pour votre blog

 

creation newsletter par com empreintes ibv

TPE-PME : une newsletter crée du « lien » avec vos clients

La newsletter a pour but de maintenir un « lien » avec vos clients, un « contact ». Physiquement l’entrepreneur ne peut assurer une prise de contact avec l’ensemble de son fichier client une fois par mois… Mais il peut leur envoyer une newsletter avec un ton suffisamment proche et avec une image qui corresponde vraiment à celle de l’entreprise, à ses valeurs ! La newsletter doit contenir de vraies informations concernant les centres d’intérêts que vous partagés avec vos clients (la mode, la gastronomie, le marketing…).

  • Une newsletter avec du contenu va permettre à votre entreprise TPE – PME :
  • De réveiller vos « anciens » clients en leur parlant de leur centre d’intérêt
  • De garder le contact avec vos prospects « pas encore chauds », le temps – parfois plusieurs mois qu’ils soient prêts à passer à l’acte d’achat
  • De relancer vos prospects, quelques semaines ou mois après une première relation infructueuse
  • De construire un relationnel régulier avec vos clients (d’où l’importance de la régularité de votre newsletter)
  • De récupérer de nouveaux prospects, qui seront dans un premier temps intéressés par le contenu de la newsletter en tant que tel

 

Entrepreneurs, soignez la forme de votre newsletter !

Lorsque vous choisissez la forme, l’apparence de votre newsletter, apportez-y un soin tout particulier car c’est l’image de votre entreprise, de votre savoir-faire, des valeurs que vous défendez. En format texte, votre newsletter ressemblera à un simple email classique – quand même un peu « tristounet » et peu accrocheur… En format html, votre newsletter accrochera davantage le regard, elle comporte des images, des liens, du texte mis en forme (couleur, gras, italique,…) en accord avec la charte graphique de votre site internet. D’autant plus que cela facilitera le passage d’un support de communication à l’autre – de votre newsletter vers votre site web via un lien – où le regard sera toujours dans la même harmonie « confortable » – expérience utilisateur positive ! Et cela renforcera votre image, son impact – le temps d’exposition étant plus long et le message homogène, la mémorisation en sera donc plus facile et efficace.

Evitez toutefois de faire figurer trop d’images, votre newsletter passera directement à la corbeille si le temps de chargement est trop long. Oubliez le fouillis, la multiplication des typos, des couleurs… Votre message doit être clair car il aura peu de temps pour être assimilé ! Là encore le mieux est l’ennemie du bien ! Votre newsletter doit être à votre image simple, claire et esthétique ou tout du moins « visuellement agréable » !


 


 

ETUDE DE CAS
CREATION – REALISATION PAR COM-EMPREINTES.FR
NEWSLETTER MENSUELLE POUR L’INSTANT BEAUTE DE VIRGINE


L’objet du message de votre newsletter : court et vendeur !

Eviter les titres du type, « newsletter n°5 » ou « newsletter de la société X ». Choisissez un titre qui reflète le contenu de votre newsletter et incite le lecteur à la lire. Par exemple : « 10 astuces pour augmenter votre productivité », « bon d’achat de 10€ », « jeu concours gratuit », « frais d’ouverture offerts », …

 

creation newsletter par com empreintes RESTAURANT

La clé d’une newsletter réussie : un vrai contenu !

L’attention portée à une newsletter est souvent très limitée, étant donné le nombre de mails d’informations et publicitaires reçus chaque jour par les internautes. Un chiffre révélateur : près de 900 milliards d’emails marketing et newsletters sont envoyés par an (on ne compte pas les spams). Entrepreneur pensez à structurer votre newsletter avec des titres et des sous-titres informatifs. Il est conseillé de rédiger des textes courts pour une lecture rapide et agréable. Complétez vos articles par des liens qui renverront l’internaute vers votre site internet – et en même temps augmentera son taux de fréquentation !- s’il souhaite en savoir plus. Vous renforcer ainsi votre image de spécialiste dans votre domaine.

Voici quelques pistes de « sujets » ou thèmes pour votre newsletter :

  • Informations sur vos produits en mettant en avant le plus consommateur
  • Actualités de votre secteur de connaissance
  • Promotions
  • Conseils et astuces sur votre secteur

Votre newsletter sera lue si elle apporte une « promesse», un plus bénéfique à son lecteur. En résumé, on peut dire qu’il existe 3 grandes catégories ou centres d’intérêts pour une newsletter. Une newsletter réussie pourra apporter comme avantage :

  • Du temps : « en lisant la newsletter, je gagne du temps à ne pas faire ma veille ou chercher des infos dans un moteur de recherche »
  • De l’argent : offres promotions exceptionnelles, de coupon, de réduction
  • De l’info : « je n’aurais pas eu telle ou telle info sans être inscrit à la newsletter »

A vous, entrepreneur, de trouver le juste équilibre entre ces différents pôles d’intérêts…

Une newsletter est aussi l’occasion pour un entrepreneur de :

  • Utiliser – rentabiliser le temps consacré à votre veille. Il y a de grandes chances pour que vous fassiez déjà énormément de veille sur votre secteur d’activité. Mettez-la à profit en la réutilisant (en partie) dans votre newsletter. Vous ferez gagner du temps à votre lecteur (voir point précédent) et vous vous positionnerez en leader d’opinion sur votre sujet bien précis. Pour très peu de travail en plus !
  • Devenir une référence dans votre secteur… Donnez l’habitude à vos lecteurs d’ouvrir votre newsletter, en créant un sentiment d’attente. Devenez une sorte de « référent » pour votre domaine sectoriel auprès de votre audience de prédilection ! Soyez incontournable pour votre cœur de métier, vous existez et cela devient évident !

 

Entrepreneur réfléchissez bien à qui allez-vous envoyer votre newsletter ?

A vos clients bien sûr (d’où l’importance d’avoir un « vrai » fichier clients – sous forme informatisée de style tableur et surtout régulièrement mise à jour. Votre fichier client est une véritable « richesse » pour votre communication et pour le développement de votre entreprise : prenez en soin !

Vous enverrez votre newsletter également à vos prospects, partenaires. Pour avoir une newsletter qui joue pleinement son rôle, il est important d’orchestrer autour d’elle une communication qui vous amène également de nouvelles adresses email. Ainsi sur votre site internet, sur votre blog, ajouter une rubrique « s’inscrire à la newsletter » où les internautes pourront laisser leur adresse mail.

Quant au jour préféré des entreprises – le mardi – s’il n’est pas choisi par hasard (car c’est l’un des jours où le plus de gens travaillent et où l’emailing peut potentiellement toucher le plus grand nombre de professionnels), c’est aussi le jour, du coup, où les gens reçoivent le plus de sollicitations. Il serait peut-être tout aussi judicieux de vous démarquer en optant pour un envoi un jour moins “saturé”… Source : Experian Marketing Services

Interrogez-vous sur la qualité de vos listes de contacts et faites le ménage ! Si après plusieurs envois du même emailing certaines personnes n’ouvrent toujours pas vos messages, vous ne perdrez pas grand-chose à les supprimer de votre base de données et requalifierez progressivement votre cible. Au-delà du fait que vos taux d’ouverture s’en ressentiront vous gagnez en crédibilité de secteur d’action.

 

TPE-PME, comment allez-vous augmenter le taux d’inscription à votre newsletter ?

Encourager l’inscription de nouveaux internautes, en ajoutant par exemple à la fin de la newsletter un lien « envoyer à un ami ». Communiquer sur votre newsletter : en rappelant son existence dans vos mails, sur vos factures, en mettant les anciens exemplaires en ligne sur votre site. Votre expérience, les témoignages font partie de votre identité.

 

Comment éviter à votre newsletter d’être considérée comme un spam ?

Ne pas envoyer votre newsletter à des destinataires sans leur accord préalable et ne pas envoyer de mails en trop grand nombre à partir de votre adresse mail. Concernant le contenu de la newsletter, éviter les termes souvent utilisés par les spammeurs (majuscules, points d’exclamation) et faire une newsletter en html la plus simple possible. En France le spam est illégal, parmi les textes en vigueur : la loi sur l’informatique et les libertés, la loi pour la confiance dans l’économie numérique, le code de la consommation et directive sur la protection des données dans le cadre des envois électroniques. Le site de la CNIL propose une synthèse des textes législatifs.

 

Les obligations légales d’une newsletter

Vous avez l’obligation d’ajouter un lien à votre newsletter, généralement en bas de page, qui permet à l’internaute de se désabonner. Si votre campagne est à destination de particuliers, vous devez impérativement obtenir l’accord des destinataires au moment de la collecte de leur adresse électronique. De plus, l’auteur du mail doit être clairement identifiable. C’est la loi relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, que vous pouvez consulter sur le site de la CNIL, qui vous y oblige. Vous pouvez aussi envoyer un mail de bienvenue aux internautes nouvellement abonnés à votre newsletter pour leur confirmer leur abonnement et expliquer la procédure de désabonnement. Source : http://www.cnil.fr/dossiers/conso-pub-spam/fiches-pratiques/article/la-prospection-commerciale-par-courrier-electronique

 

TPE-PME, confiez votre image, votre professionnalisme à un acteur du faire savoir

Faîtes évoluer votre savoir-faire grâce à un « faire savoir » ! Vous souhaitez une newsletter au design en cohérence avec votre site internet, votre communication, vous souhaitez être accompagné, conseiller dans la mise en place et le développement de vos outils de communication (newsletter-site web-logo-plaquette…), n’hésitez pas à me consulter… Votre identité est importante, vous souhaitez qu’elle soit reconnue ? Alors faîtes le savoir ! « Organisez » votre communication comme vous « organisé » votre entreprise, votre activité professionnelle… Consacrez à votre communication un minimum de temps de réflexion et puis lancez-vous dans l’action ! Vous avez réfléchi pour entreprendre, vous voulez être identifiable par votre savoir-faire alors dîtes-le ! Il est vital pour cela de « braquer les projecteurs de la communication » sur votre savoir-faire. N’hésitez pas à mettre en action des outils de communication simples et facilement accessibles ! De cela dépend votre notoriété, votre visibilité et donc votre avenir !


 

 

COM-EMPREINTES SPECIALISTE COMMUNICATION POUR TPE-PME

COM-EMPREINTES SPECIALISTE COMMUNICATION POUR TPE-PME

 

 

 

 

 

 

 

 

Contact / 06 33 30 69 37 / 01 69 83 38 04

Isabelle Godfroy – Créatrice de Com-Empreintes

Com Empreintes Depuis 10 ans au service de la communication des TPE-PME

 

 

Autres articles pouvant vous intéresser :

Découvrez quelques données sur les envois d’emailings BtoB en France par Invox…

 

Share Button
%d blogueurs aiment cette page :